LA NATUROPATHIE: UN ART DE VIVRE & UNE APPROCHE GLOBALE

La naturopathie est un ensemble de méthodes naturelles ayant pour but d'entretenir la santé, de l'optimiser ou de la recouvrer  en cas de déséquilibre.

Les méthodes usées sont:

 l’alimentation, les superaliments, l'exercice physique & l'oxygénation, la pensée positive & créative, la relaxation & la méditation, les exercices de postures & de respirations

les soins corporels, l'harmonisation énergétique, la phytologie, l'aromathologie, l'hydrologie 

& en cas de besoin pour accélérer le processus, les compléments alimentaires naturels.

Le naturopathe est un éducateur en hygiène de vie.

Il a se réfère au potentiel d'auto gestion et d'auto guerison de chacun.

Il accompagne donc sur le chemin de la santé et de la vitalité.

"La force qui est en chacun de nous est notre plus grand medecin" Hippocrate

 

Le naturopathe n'est pas considéré comme un médecin allopathe.
Il lui est donc interdit de délivrer un diagnostic.
Il n'a pas le droit de se substituer à un médecin et de prodiguer un soin qui n'entre pas dans ses attributions. Il ne doit pas supprimer un traitement médical en cours.

Pour qui ? Pourquoi ? 

La naturopathie est un art de vivre, ainsi de nouvelles habitudes de vie seront conseillées pour vivre en bonne santé durablement.

 

La naturopathie accompagne de façon très complémentaire les traitements médicaux allopathiques. Elle s'adresse à tous : enfants, adolescents, adultes, personnes âgées.

  • En prévention pour renforcer son "terrain" et sa vitalité, pour améliorer son hygiène de vie,

 

  • Pour ameliorer vos capacités sportives

 

  • Pour ameliorer votre alimentation

 

  • Pour retrouver un poids santé.

Au-delà des kilos, améliorer la masse maigre, pouvoir intervenir sur les différentes causes de la prise de poids

Si vous traversez une période stressante, ou un passage de déprime.Au-delà des plantes et actifs naturels qui ont montré leur efficacité, vous apprendrez aussi des méthodes de relaxation et de détente pour retrouver plus facilement votre équilibre, et mieux gérer vos émotions.

 

  • Si vous avez une fatigue persistante :

pour comprendre les causes et savoir comment agir concrètement

  • Si vous êtes sujet au stress

 

  • Si vous avez un projet d’enfant :

que vous soyiez au tout début de votre projet d’enfant, ou déjà bien avancé et engagé dans des démarches de PMA, la naturopathie peut vous aider (homme ou femme) à soutenir la fertilité, et à mieux supporter les traitements.

 

  • La naturopathie peut accompagner en cas de troubles et déséquilibre en complément de votre prise en charge médicale.

 

 

 

 

Pour aller plus loin...

"Les climats, les saisons, les sons, les couleurs, l'obscurité, la lumière, les éléments, les aliments, le bruit, le silence, le mouvement, le repos, tout agit sur notre machine, et sur notre âme."

Jean-Jacques Rousseau

Origine de la Naturopathie

La naturopathie qui tire ses origines d’Hippocrate, médecin grec du IVème siècle avant J.C. qui créa l’école de Cos. C'est lui qui écrit le fameux "serment d'Hippocrate".

 

La naturopathie occidentale est apparue aux États-Unis en 1895 grâce à John Scheel, qui donnera le nom, suivant la traduction "le chemin de la nature" "Nature's path". Inspiré des travaux du curé allemand Sébastien Kneipp. En 1902 Bénédict Lust fondera la première école aux USA.

 

En France c'est Pierre Valentin Marchesseau (1911-1994) biologiste, licencié de philosophie, professeur d'éducation physique qui créa la 1ère école en 1935.

Il fut au contact des grands naturopathes et humanistes de l'époque : Lutz, Krishnamurti, Edmond Dubonnet etc... Ce qui lui permit de continuer ses recherches et de mettre au point sa synthèse : la naturopathie orthodoxe. 

La naturopathie est reconnue par l'Organisation Mondiale de la Santé depuis 2001.

 

Une pratique traditionnelle

La naturopathie intègre le coeur des enseignements des principales grandes traditions. Ces "Arts de la Santé" sumériens, ésséniens, hippocratiques, ayur-vediques ou taoïstes inspire cette pratique millénaire.

 

La naturpathie respecte aussi les héritages des grands fondateurs, médecins ou non, tous pionniers passionnés de biologie, de nutrition, de culture physique, de psychologie... Ces précurseurs enseignaient les diètes, les cures d'eau, de soleil, de plantes ou d'argile (Lindhlar, Lust, Tilden, Carton , Mono , Kneipp, Kühne, Salmanoff, Durville, Marchesseau, Jung, Bach, Mézières, Kousmine,...). Ces hygiénistes américains et européens constituent le patrimoine culturel authentique de la naturopathie. En France, c'est Pierre-Valentin Marchesseau synthétisa ces méthodes dans les années 1940. 

 

Depuis cette époque respectable des grands fondateurs, des éclairages nouveaux sont devenus aujourd'hui indispensables, en particulier pour intégrer :

-Des clés de psychologie moderne (Jung, Reich, Grof, Dürckheim,  ou Maslow par exemple)

-Des éléments de validation liées à la recherche (en biologie, iridologie, sophrologie, pathologie, imagerie médicale,...)

-Des approches méthodologiques et scientifiques qui confirment la philosophie vitaliste naturopathique (photos Kirlian, cristallisations sensibles, physique quantique...)

-Des compléments utiles au bilan naturopathique (tels que pulsologie chinoise, bioélectronique de Vincent, profils protéiques d'orientation, bilans du stress oxydatif, de l'acidose métabolique, des acides gras, de la flore intestinale...).

 

Cf: CENATHO (collège européen de la naturopathie traditionnelle holistique)

 

 

Les 5 principes

 

La naturopathie holistique s’appuie sur 5 principes :

 

Le causalisme : Hippocrate disait : "si tu es malade, regarde d'abord ce que tu as fait pour le devenir". La naturopathie identifie et traite les causes du déséquilibre plutôt que de ne supprimer que les symptômes.

 

Le vitalisme : associée à la matière (notre corps physique) nous admettons un principe de vie qui l'anime, la fait vivre. Chi en médecine chinoise, Prana en Inde, une bonne "énergie vitale" (que l'on pourrait aussi traduire par "force d'auto-guérison"), est le résultat d'une hygiène de vie correcte et du respect des lois biologiques. Elle est garante d'un système immunitaire fort qui saura réagir et se défendre contre les virus, les bactéries etc... 

En revanche, si l'énergie vitale est trop faible, la capacité de réaction de l'organisme sera insuffisante et la personne devra se tourner vers une autre médecine (l'allopathie, l'homéopathie..) le temps d'avoir amélioré son terrain et sa vitalité grâce notamment aux techniques naturopathiques. 

"La force qui est en chacun de nous est notre plus grand medecin" Hippocrate

 

L'hygiénisme : nous appliquons tous les éléments naturels pouvant entretenir ou optimiser la santé notamment l'alimentation, l'exercice physique, l'eau, l'air (techniques de respiration), compléments alimentaires etc...

 

L'humorisme : La maladie s’explique par une altération des liquides du corps (humeurs) qui baignent toutes nos cellules. 

Ce sont des liquides nutritifs, ils nourrissent nos cellules mais transportent aussi leurs déchets, 

Ce sont ces accumulations de déchets qui créent les déséquilibres.

Le but est d'épurer en stimulant les émonctoires (nos organes d'élimination) que sont : les reins, la peau, les poumon, le foie et les intestins (cure de désintoxication) 

 

Hippocrate disait à l'époque : la nature de toutes les maladies est la même. Elle ne diffère que par son siège. 

 

La maladie est avant tout humorale et générale avant d'éclater localement. C'est une crise de purification. Elle se fixe sur les émonctoires et se guérit donc par évacuation des émonctoires et des humeurs.

 

L'Holisme: La naturopathie suppose que l’humain, dans la globalité et l’ « entièreté » qui le caractérisent, peut s’exprimer sur différents plans : physique, énergétique, émotionnel, mental, spirituel, socioculturel et même planétaire (environnemental). 

Chacun de ces plans peut en effet s’étudier rigoureusement car il possède son anatomie, sa physiologie, son hygiène, sa médecine ou sa pédagogie. Négliger l'un de ces plans, c'est mutiler l'individu de l'un de ses aspects essentiels, et en ignorer les multiples interactions responsables de maladie ou de guérison.

La pensée holistique est définie comme globalisante, synthétique, et elle intégre avec discernement les meilleurs outils d’orient ou d’occident, traditionnels ou scientifiques, au service d’une plus vaste compréhension et d'une meilleure relation d'aide au service de l’humain.

 

 

Les techniques

 

A l’issue d'un bilan naturopathique, le thérapeute va élaborer un programme d’hygiène de vie personnalisé qui n’a rien en commun avec une ordonnance préconisant des remèdes symptomatiques.

Le naturopathe va puiser dans un ensemble de techniques naturelles, différentes  et complémentaires, celles qui lui semblent le mieux adaptées à la constitution, à la vitalité et aux circonstances de la visite du sujet.

 

Certaines sont davantage « hygiéniques », d’autres « thérapeutiques ». C’est la synergie de certaines d’entre elles bien choisies qui permettra le retour ou le maintien à la bonne santé. Notons parmi elles : l’alimentation, les exercices physiques, les exercises de respirations, l’hygiène neuro-psychique, la phyto-aromatologie, les soins hydrologiques, les techniques manuelles, réflexes énergétiques et vibratoires. Elles sont non invasives et non iatrogènes.

La prise de compléments alimentaires ou de produits de santé naturels peut être conseillée pour la bonne réalisation de la cure. Il s’agit de complexe de vitamines, minéraux, oligo-éléments, enzymes, acides aminés, etc.

Les exigences biologiques du corps, s’articulent autour de 4 cures:

 

  • Revitalisation

  • Detox 

  • Stabilisation

  • Anti-oxydante

 

Cadre Législatif

 

Dans l’exercice de sa fonction, le naturopathe respecte les règles qui régissent la profession et qui ont été définies par la FENAHMAN (Fédération Française de Naturopathie) dans la Charte du naturopathe et le Code de déontologie.

 

Le naturopathe n’effectue pas de diagnostic, n’intervient pas sur le symptôme, n’établit pas d’ordonnance et ne modifie pas une prescription médicale. Il renvoie systématiquement au corps médical allopathique tous les cas graves ou suspects

Le naturopathe peut conseiller des compléments alimentaires ou des produits de santé naturels ; ce ne sont pas des médicaments

Comme pour toutes les autres professions de santé, le naturopathe est tenu au « secret professionnel » de sorte que les informations enregistrées par lui ne pourront pas être divulguées, y compris à la famille ou à des tiers

 

Il fait preuve d’humilité dans l’exercice de ses fonctions. Il connait ses limites et compétences et saura, si besoin, orienter son client vers la forme de médecine la plus adaptée à sa situation.

 

EN FRANCE :

 

La France ne compte pas parmi les pays les plus ouverts à la naturopathie, malgré le projet de loi pour la reconnaissance des médecines alternatives (Rapport Collins) accepté par le Parlement européen le 29 Mai 1997 et les interminables discussions pour réglementer la profession, son enseignement et son évaluation.
 

La loi actuelle autorise le naturopathe à exercer son activité, sous réserve de rester dans le cadre enseigné durant sa formation.

Le naturopathe n'est pas considéré comme un médecin allopathe.

Il lui est donc interdit de délivrer un diagnostic.

Il n'a pas le droit de se substituer à un médecin et de prodiguer un soin qui n'entre pas dans ses attributions. Il ne doit pas supprimer un traitement médical en cours.

 

EN UE :
 

Hors de France, la profession de naturopathe est reconnue et considérée dans quelques pays européens comme l'Allemagne (depuis plus de 110 ans !), la Suisse, les Pays-Bas, la Suède, la Norvège, la Hongrie, l'Irlande, la Grande-Bretagne et le Portugal. En revanche, cette pratique est seulement tolérée en Italie, en Espagne et en Belgique, où elle se heurte aux mêmes réticences qu'en France.

 

DANS LE MONDE :

La naturopathie est pratiquée dans de nombreux pays à travers le monde.

En Australie, en Israël, dans cinq provinces canadiennes (le Manitoba, la Colombie-Britannique, la Nouvelle-Écosse, la Saskatchewan et l'Ontario) et dans une douzaine d'États d'Amérique (l'État de Washington, la Floride, l'Arizona et la Pennsylvanie par exemple), les naturopathes sont des médecins généralistes à part entière.

Ils sont habilités à poser des diagnostics, à prescrire des traitements, des analyses (de sang, d'urines…), des tests (radiographies…), à pratiquer des gestes de soin (sutures…) et à orienter leurs patients vers un spécialiste si besoin.

 

Au Québec, la pratique n'étant pas officiellement reconnue, les naturopathes sont assimilés à des conseillers en santé (comme en France, en Italie, en Espagne et en Belgique) et ne peuvent se substituer à des professionnels de santé diplômés.

Le statut légal de cette profession varie d'un pays à l'autre et la législation est encore fluctuante : des progrès restent à faire…

 

 

 

Te

TOUS DROITS RESERVES © KAMAIA NATURE - 2014 by Camille Pelloux

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now