RECETTES INSPIRATIONS 

Les autres articles:

QUELLE CUISSON CHOISIR ?

July 1, 2018

 

 

Le choix des aliments ne suffit pas, le choix de la cuisson à toute son importance !

En effet, vous le savez maintenant, nos aliments sont composés de macro-nutriments (Protéines, Lipides, Glucides) mais aussi de micro-nutriments (Vitamines, Oligo-éléments, Minéraux, Enzymes, Anti-Oxydants, Oméga 9, Oméga 6, Oméga 3 etc.).

Seule une alimentation variée, complète et fraîche peut vous apporter tous ces joyaux de la nature, tous indispensables à votre vitalité. Cependant, parfois choisir de bons aliments n'est pas tout, la cuisson également joue un rôle clef !

 

Les micro-nutriments essentiels mais fragiles.

 

Ces micro-nutriments indispensable à nos métabolismes sont très fragiles.

 

Voici quelques exemples des conséquences de la cuisson sur la teneur en nutriments:

> 43° disparition des enzymes.

> 60° à 75 ° disparition de la vitamine C.

> 100° précipitation des sels minéraux devenant inassimilable par l’organisme.

> 120° disparition de toutes les vitamines.

 

Les macro-nutriments se transforment à la cuisson

Certaines graisses une fois chauffées deviennent toxiques (Lin, Chia, Noix, Chanvre, Beurre etc.).

Par ailleurs on peut observer la fameuse « réaction de maillard » lors de la cuisson d'un aliment à trop haute température. Cette réaction correspond à l'action des sucres sur les protéines, et contribue notamment au goût des viandes rôties. Malheureusement elle est très nocive pour la santé.


Zoom sur les conséquences méconnus des cuissons

 

Le micro-ondes

 

Il détruit les électrons indispensables aux échanges cellulaires et aux réactions métaboliques. Il modifie la structure des aliments jusqu’à rendre certaines protéines toxiques.

 

La poêle, le barbecue, le four haute température

 

 

 

 

 

 

Ils créent des goudrons et hydrocarbures par leurs températures élevées, en provoquant une concentration de graisses animales. Les molécules générées par ce mode de cuisson sont pro-inflammatoires.

Evidemment, s'il s'agit d'une fois de temps en temps, pas de problème, mais éviter de toujours cuire de cette manière.

 

Astuce: explorer les marinades avant la cuisson, elle diminuent la durée de cuisson, protègent les aliments et réveillent les papilles !

 

L’autocuiseur

 

 

 

 

La cuisson à l’autocuiseur et toutes les cuissons à la vapeur dure (eau bouillante, vapeur sous pression, cocotte minute) rendent les sels minéraux inassimilables, tuent les enzymes et la plupart des vitamines.

 

Mais alors, quelle cuisson choisir ?

 

C’est pour toutes ces raisons que de nombreux adeptes de la santé naturel prône l’alimentation crue et vivante !

Le seul problème d’une telle alimentation est qu’elle n’est pas adaptée à tout le monde.


Selon notre lieu d’habitation nous avons besoin parfois de manger les aliments cuits et chauds (même si les soupes crues chaudes existent et que les épices réchauffent). Mais surtout, les intestins fragiles ont beaucoup beaucoup de difficultés à digérer et à assimiler le cru. C'est d'ailleurs ce que rappelle la médecine chinoise et la médecine ayurvédique indienne, soulignant avec sagesse que la cuisson est bénéfique et préférable pour certains métabolismes.

 

De fait la solution qui s’offre à nous est d’opter pour une cuisson douce.

 

Quelles sont les cuissons douces ?

 

 

 

 

 

 

Préférez les cuissons douces au cuit-vapeur type vitaliseur de marion, à l’étouffée, au wok (cuidités), tajine, au four basse température !

 

Et si je devais choisir ?

 

Personnellement, j’utilise le vitaliseur de Marion, il me permet de cuire presque tout !

Même la viande et le pain…  Ce fut une vraie révolution pour chouchouter mon intestin fragile.

Marion Kaplan, élève du Docteur Kousmine a elle-même élaboré cet appareil de cuisson pour répondre à ces problématiques digestives.

Cet appareil est une belle révolution ! Même les grands chefs étoilés commencent à l’utiliser pour remplacer les cuissons à l’eau, le blanchissement des aliments et les auto-cuiseurs.

La température de cuisson du vitaliseur n’excède pas les 100°C et reste constante grâce à l’autorégulation que la forme du couvercle permet. Ce dernier permet aux aliments de garder leur goût authentique, leur couleur et leur croquant. Il permet de subtilement parfumer les aliments en ajoutant un peu de bouillon à l’eau qui formera la vapeur, ou en agrémentant les légumes avec des épices par exemple.

 

Par ailleurs, pour les personnes à qui cela parle, notez que ce vitaliseur est designé selon le nombre d’or aux ondes de forme bienfaisante. Ce tout permettrait de potentialiser la vitalité des aliments…

 

Bref, personnellement je ne peux plus m’en passer, je l’adore !

 

Je cuits majoritairement à la vapeur. J'agrémente de délicieuse sauces vitalité composées aux choix d'aromates, de légumes, d'épices, de vinaigre bio, d'agrumes, de purées de n'oléagineux et d'huiles végétales de première pression à froid. 

Rapide, sain et un vrai régal !

 

Le prix peut freiner car il est vrai que c’est assez élevé. Je vois cela comme un investissement durable le matériel étant de qualité (250€ le grand modèle avec tous les accessoires).

 

 

 

 À découvrir,

 

Lien vers le site du vitaliseur de Marion https://shop.vitaliseurdemarion.fr

 

Source: 

 

https://www.vitaliseurdemarion.fr/officiel/bien-etre/

 

Weijing Cai, Jaime Uribarri, Li Zhu, Xue Chen, Shobha Swamy, Zhengshan Zhao, Fabrizio Grosjean, Calogera Simonaro, George A. Kuchel, Michal Schnaider-Beeri, Mark Woodward, Gary E. Striker, and Helen Vlassara. Oral glycotoxins are a modifiable cause of dementia and the metabolic syndrome in mice and humans. PNAS 2014 ; published ahead of print February 24, 2014, doi:10.1073/pnas.1316013111

 

Perrone L, Grant WB. Observational and ecological studies of dietary advanced glycation end products in national diets and Alzheimer's disease incidence and prevalence. J Alzheimers Dis. 2015;45(3):965-79. doi: 10.3233/JAD-140720.

 

Grant WB. Using Multicountry Ecological and Observational Studies to Determine Dietary Risk Factors for Alzheimer's Disease. J Am Coll Nutr. 2016 Jul;35(5):476-89. doi: 10.1080/07315724.2016.1161566.

 

Uribarri J, Cai W, Peppa M, Goodman S, Ferrucci L, Striker G, Vlassara H. Circulating glycotoxins and dietary advanced glycation endproducts: two links to inflammatory response, oxidative stress, and aging. J Gerontol A Biol Sci Med Sci. 2007 Apr;62(4):427-33.

 

Viegas O, Amaro LF, Ferreira IM, Pinho O. Inhibitory effect of antioxidant-rich marinades on the formation of heterocyclic aromatic amines in pan-fried beef. J Agric Food Chem. 2012 Jun 20;60(24):6235-40. doi: 10.1021/jf302227b. Epub 2012 Jun 6.

 

Please reload

May 30, 2019

Please reload

Follow Us
  • Instagram Social Icon
  • Facebook Basic Square

Te

TOUS DROITS RESERVES © KAMAIA NATURE - 2014 by Camille Pelloux

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now