Recettes végétales
CARNET
MAYA HAYUK
henne
IMG_2839
petit déjeuner sain

RECETTES INSPIRATIONS 

Les autres articles:

QUAND MON VENTRE ME PARLE ! POUR TOUT SAVOIR SUR VOTRE SYSTEME DIGESTIF SIEGE DE L'ENERGIE

Bonjour à tous, l'article que je vous présente aujourd'hui traite d'un sujet qui me touche bien particulièrement : le système digestif et l'intestin !

Si je suis devenue Naturopathe et si j'ai choisi de vivre la vie que je vis aujourd'hui c'est bel et bien grâce aux soucis de santé auquels j'ai très jeune été confrontée.

Ces désagréments m'ont poussé à faire des recherches, m'ont permis de me poser des questions profondes et m'ont poussé à revoir les habitudes malfaisantes auxquelles je m'adossais au quotidien. C'est bel et bien grâce à mon ventre en souffrance que j'ai appris à m'écouter et que j'ai compris comment je fonctionnais.

Les premiers symptômes ont commencé quand j'avais 19 ans.

Jeune fille pleine d'entrain, joviale et sportive, à l'époque j'étudiais le management international à l'ESC GRENOBLE. Je vivais un amour passionné et j'étais bien entourée. Tout d'apparence fonctionnait bien. J'avais pourtant de nombreux troubles qui commençaient à me pénaliser et qui ne faisaient que s'aggraver (infection urinaire, mycoses à répétitions, douleurs chroniques diffuses, insomnie, ventre toujours gonflé, anxieté, hyperactivité, douleurs tendineuses et musculaires, maux de tête, compulsion alimentaire...). Hyperactive depuis l'enfance, un tantinet stressée, je courais après la vie, que je ne voulais surtout pas manquer !

J'ai passé des années à chercher ce qui se passait à l'intérieur. D'apparence en bonne santé, je sentais pourtant que dedans quelque chose allait de plus en plus mal. De toute évidence le corps tirait la sonnette d'alarme. Je ne digérais plus rien. Mes cycles avaient disparus. J'étais devenue résistante à l'insuline (début de diabète) avec une prise de poids importante au niveau du ventre.

Médecin après médecin, personne ne trouvait. Le seul mot qui venait à la bouche de ces derniers : le stress !

Ne comprenant pas bien ce que signifiait le stress. Je commençais alors à me résoudre à penser que le problème venait de moi. Je commençais à penser que j'étais sans doute hypocondriaque. Jusqu'au jour où la vie a mis sur mon chemin un naturopathe qui a commencé à me parler de l'intestin et du poids de l'alimentation dans ma santé globale. Ce jour là tout a changé. J'ai acheté des livres spécialisés, j'ai commencé à tester le jeûne, les monodiètes et à me mettre au Yoga. J'ai commencé à reformer mon alimentation et à me poser des questions sur le sens profond de ma vie. J'ai alors rencontré des spécialistes en la matière. Et là j'ai enfin compris ce qui m'arrivait ! J'ai enfin compris ce qui se passait !

J'ai alors commencé à étudier en profondeur le sujet du syndrome de l'intestin irritable (ou colopathie fonctionnelle.), l'hyperméabilité intestinale (l'intestin qui fuit), mais aussi celui des parasitoses et du candida albican !

Commençait alors, un long voyage vers le chemin de la connaissance de soi et de la santé globale.

Le système digestif nous parle de notre manière de transformer la nourriture en nutriment, de convertir le non soi en soi, de faire le tri, de transformer et digérer les expériences de vie. Son bon fonctionnement détermine notre état général. Il est intiment lié à notre manière d'interagir avec le monde et est extrêmement sensible au rythme de vie que nous nous imposons.

La digestion comment ça marche ?

Le système digestif est un système complexe.

Un tuyau musculaire qui commence dans la bouche et qui finit dans l'anus. Tout au long de ce tuyau de nombreux organes ( Estomac, Foie, Pancréas, Intestin Grêle, Côlon) accompagnent le processus. Les acteurs qui aident la digestion sont nombreux et spécifiques en fonction des aliments ingérés (enzymes, hormones, suc digestif, bile, mucus, acides, bactéries).

Ainsi, chaque organe, enzyme, hormone, bactérie est spécifique pour chaque qualité d'aliment.Tous les aliments ne subissent pas les mêmes traitements et ne se digèrent pas au même endroit. Par exemple les fruits ne sont pas digérés au même endroit que la viande.

Tous ces acteurs sont très sensibles au stress, à la fatigue, aux émotions et à tous les aliments qui les côtoient. On dit même (et vous commencez à la savoir, que l'intestin est le deuxième cerveau !).

Quelles sont les conséquences d'une mauvaise digestion ?

Qu’est-ce qu’un transit digestif optimal?

Si vous allez voir un Naturopathe, une des premières questions qu'il vous posera sera "comment sont vos selles ?", d'ailleurs le fameux "comment ça va ?" vient initialement de la question "comment vont tes selles ?".

Ces dernières nous donnent une multitudes d'informations sur l'état de santé général et surtout sur l'état du système digestif. Car la santé commence dans la panse !

Notez que la durée moyenne d’un transit digestif complet (de la bouche à l’anus) va de 18 à 24 heures.

Comment devrait idéalement être mes selles ?

➳ L'évacuation doit être libératrice.

➳ Doivent être éliminées une à deux fois par jour.

➳ Ne doivent pas avoir d’odeur.

➳ Doivent être bien moulées.

➳ Doivent être de couleur brun foncé.

➳ Ne doivent pas salir l’anus.

Mais comme toujours pas de panique ! Cela dépend de nos constitutions et de nos modes de vie.

Pas de culpabilité. Il convient d'observer la tendance générale et non les selles le lendemain d'une soirée bien arrosée :-)

Les gaz, est-ce normal ?

Nous distinguons les putréfactions (gaz odorant provenant du colon gauche) et flatulences (gaz bruyant sans odeur provenant du colon droit). Ces 2 types de gaz sont produits par la flore intestinale. En effet les bactéries qui habitent notre colon (nous en parlerons plus bas) se chargent de dégrader les aliments qui n'ont pas pu être digérés plus haut. La récurrence de gaz est donc un signal que le processus de digestion n'est pas tout à fait optimal. Les raisons à cela sont multiples (carence, manque enzymatique, transit trop rapide, déséquilibre de la flore intestinale...)

Etre fatigué(e) après les repas, est-ce normal ?

Non ! cela signifie que le corps a besoin de beaucoup d'énergie pour digérer votre repas... Peut-être que votre assiette avec beaucoup d'ingrédients différents (mélangisme). Peut-être avez-vous bu trop d'eau en mangeant ? Peut-être avez-vous trop mangé ? Peut-être avez-vous manger des aliments qui ne vous convenaient pas ? Peut-être que votre système digestif est fatigué ?

Dans tous les cas, c'est une fausse idée que de penser que le coup de barre du début d'après-midi est une obligation. Non il y a une raison !

Zoom sur l'intestin grêle et le colon:

L'intestin grêle est le lieux principal de l'absorption des nutriments et du système immunitaire. Le colon est le lieu privilégié de l'absorption de l'eau pour former de belles selles.

Voici les 3 acteurs qui se logent dans l'intestin et que nous devons chouchouter :

Dans notre Intestin grêle se loge 3 acteurs essentiels de la santé digestive :

1) La muqueuse ou la paroi de l'intestin dont sa santé est garante d'un tri efficient entre nutriments et déchets qui doivent ou non penetrer dans le corps. 2) Les bactéries intestinales qui sont plus nombreuses que le nombre de cellules ! Elles ont des actions et un rôle non négligeable. Essentiel au bon fonctionnement du système immunitaire, à la digestion et l'absorption de certains nutriments, au maintient d'un équilibre biochimique sain. Nous devons les comprendre et les accompagner.

3) Le système immunitaire. Saviez-vous que 85 % de notre système immunitaire se situe dans l'intestin ?

Si je zoom sur l'intestin grêle, le lieu où se situe l'absorption des nutriments que j'ingère ça donne ça :

Saviez-vous qui si j'étalais l'intestin au sol, il représenterait une surface d'un terrain de tennis à lui tout seul ? La muqueuse être très fine pour pouvoir absorber les nutriments mais suffisamment solide pour éviter que les déchets / toxines / morceaux d'aliments mal digérés ne passent dans le sang.

Qu'est-ce que le syndrome de l'intestin qui fuit ?

Vous l'avez compris, la muqueuse de l'intestin doit être intègre pour pouvoir convenablement faire le tri entre déchets et nutriments. Pour éviter que les matières non nutritives ne pénètrent dans le corps.

Hors, chez bons nombres d'entre nous cette paroi est pleine de petits trous. La peau est poreuse. C'est le syndrome de l'intestin qui fuit !

Les conséquences d'un intestin qui fuit sont non sans conséquence et sont à l'origine de nombreuses maladies chroniques. Les conséquences directes sont :

➳ Une moins bonne assimilation des nutriments

➳ Le passage dans le sang de déchets, toxines, bactéries, morceaux d'aliments non digérés non désirées !

Quel est le lien avec les maladies chroniques ?

L'intelligence du corps va toujours dans le sens de la vie. Il y a un équilibre naturel qui se fait, c'est ce qu'on appelle l'homéostasie. Ainsi, tout ce qui passe par la parois de l'intestin passe dans le sang ou dans le système lymphatique. Et dans ces tuyaux la garde royale (le système immunitaire) est à l'affut des envahisseurs pour éviter une attaque terroriste.

➳Le système immunitaire, au contact des molécules rencontrées dans le sang, s'active!

Il doit alors faire la chasse aux débris d'aliments mal digérées, aux toxines, aux résidus de bactéries/champignons intestinaux qui ne devraient pas être dans le sang. C'est le siège de l'inflammation.

➳ Le foie ( l'organe qui a pour mission de filtrer le sang et la lymphe) a alors beaucoup de travail à fournir pour filtrer ce sang encombrés de molécules provenant de l'intestin.

➳ Il devient alors surchargé et demande de l'aide aux autres organes d'élimination (Poumons, Utérus et Peau ) pour aider l'élimination de ces toxines. Ces tentatives d'élimination du corps entrainent les petites désagréments que nous vivions tous au quotidien (Rhume, Acné, Pertes blanches etc...). Si ces déchets ne sont pas éliminés il reste dans le sang provoquant le ralentissement du métabolisme. Avec le développement de diabète par exemple.

➳ Bien souvent ces toxines sont mal éliminées et peuvent alors se stocker un peu partout dans l'organisme. Le système immunitaire lutte sans cesse contres ces envahisseurs. Conséquence : Inflammation chronique, Arthrite, Maux de tête, Tendinite, Douleurs diffuses, Prise de poids, Fatigue, Problème de concentration, Resistance à l'insuline etc...

INTELLIGENCE DU CORPS

=

ELIMINATION DES DECHETS ENCRASSANTS POUR L’ORGANSIME PAR LES ORGANES D'ELIMINATION

et

SYSTEME IMMUNITAIRE QUI S'ACTIVE POUR LUTTER CONTRE L'ENVAHISSEUR

=

CRISE CURATIVE (les déchets qui sortent par les portes de sorties)

DEPÔT DES DECHETS (dans les muscles, les articulations etc)

LA GUERRE PERMANENTE (système immunitaire qui se dérègle : inflammation, allergie, maladie auto-immune)

Un aliment allergisant peut-il être la cause de mes déséquilibre?

J'aime répondre à cette question qui vient contrer quelques unes des tendances actuelles. En fait, sauf certains cas spécifiques, les aliments auxquels vous êtes sensibles ne sont pas la cause mais plutôt la conséquences des problèmes digestifs.

En effet, plus votre organisme est stressé et épuisé, moins il pourra digérer les aliments. Ces aliments vont alors passer la barrière intestinale ( intestin qui fuit) préalablement lésée par un mode de vie et vont déclencher une réaction immunitaire disproportionnées.

Dans certains cas, les aliments en question vont venir abimer la paroi intestinale et ainsi aggraver le problème. Il sera alors souhaitable de le retirer de la liste de course pour un temps.

Je vous déconseille de supprimer tous les aliments auxquels vous êtes sensibles sans transformer votre mode de vie global et sans avoir identifier la cause première. Auquel cas, vous ne traiterez pas la cause et le nombre d'aliments auquel vous êtes sensibles ne va faire qu'augmenter ! (j'ai reçu de nombreux cas de ce type en cabinet).

Il conviendra d'analyser la cause première du problème :

Système immunitaire déréglé ? Carence enzymatique rendant la digestion moins efficace ? Stress bloquant la digestion et créant des micro lésions intestinales ? Excès de sport ou pratique de sport d'endurance ? etc.

Nulles doutes qu'il est préférable de consulter un professionnel de santé pour vous faire accompagner.

Pourquoi dit-on que l'intestin est notre deuxième cerveau ?

Doté de neurones, il sécrète la sérotonine l'hormone du bien-être. L'intestin est doté d'un système nerveux à part entière qui reçoit des informations avant même que le cerveau en ai connaissance !

Par ailleurs, le ventre est relié au cerveau grâce au nerf vague qui traverse le diaphragme, le muscle réspiratoire logé dans le torse (d'où l'importance de la respiration).

Mais encore, les bactéries intestinales envoient des messages à notre tête pour orienter notre comportement (Elles pourraient même décider du contenu de notre assiette !)

Enfin, il existe une connexion directe avec le cerveau via la voie sanguine grâce à des molécules messagères et grâce a des hormones spécifiques.

Bref, vous l'aurez compris notre moral et notre clarté mentale sont directement liés à la santé de notre intestin ! Ainsi de nombreuses études (cf bibliographie) ont montré l'impact positif des traitements pour accompagner l'intestin pour des pathologies mentales.

Quelles sont les signes que mon intestin a besoin d’attention ?

➳ Des douleurs et des gonflements.

➳ Si la fréquence des selles n’est pas quotidienne.

Les déchets intestinaux vont être absorbés par la muqueuse qui deviendra poreuse, sensible, et irritée.

➳ Autres signes apparents possibles: des boutons sur la peau, des pertes blanches, des douleurs, des allergies, de la fatigue, des infections à répétitions, des maux de tête, des crachats etc...

➳ Un transit trop rapide et trop liquide sont souvent les signes d’inflammation et de mauvaise absorption intestinale.

➳ Moral en berne, émotions fluctuantes (n'oubliez-pas que l'intestin est notre 2e cerveau).

Quelles sont les causes ?

➳ Mode de vie (Alimentation et boisson pas adaptée agressive pour la parois intestinale).

➳ Stress chronique

➳ Trop plein d'activité et manque de repos

➳ Mauvaise digestion des aliments en amont (carence enzymatiques / carence acide chlorydrique / carence en bile etc.)

➳ Excès de sport ou d'activités

➳ Environnement agressant et stimulant auquel le corps doit répondre en permanence.

➳ Prise de médicaments agressants, de drogue, de tabac ou de substances agressantes

Les causes sont multiples et les solutions existent !

Vous trouverez (ici) une liste d'aliments à privilégier pour les intestins fragiles (liste généraliste non spécifique à votre terrain). Et bientôt quelques astuces annexes pour vous accompagner.

Cet intestin demandera une attention particulière avec un programme nutritionnel mais aussi (selon la cause identifiée) des conseils de gestion du stress, de gestion des rythmes et des émotions. La prise de compléments ou plantes accompagnatrice du procédé. Le tout pour décrypter les messages que le corps vous envoie et pour adapter vos modes de vie à vos besoins profonds.

N'hésitez pas à partager vos histoire ! Ensemble nous sommes plus forts !

Chaleureusement,