Recettes végétales
CARNET
MAYA HAYUK
henne
IMG_2839
petit déjeuner sain

RECETTES INSPIRATIONS 

Les autres articles:

LE PETIT COLIBRI


Photo Eva Bigeard pour notre livre qui sort en Octobre 2019

Depuis que j’ai commencé mon cheminement vers une vie qui a plus de sens. Je n’ai censé de voir ce tissage avec la Nature fleurir. Mes yeux s’ouvrir.

En réalité, j’ai toujours évolué non loin d’elle, d’une enfance en pleine nature avec des grands-parents agriculteurs, en passant par mes passions pour les sports d’outdoor, pour les bivouacs et les aventures sauvages, et aujourd’hui pour la Naturopathie et le Chamanisme.

La vérité c’est qu’au début, je consommais cette nature.

Puis quand j’au commencé ma transition alimentaire suite à des petits désagréments de santé, il y a plus de 10 ans, j’ai petit à petit pris conscience du désastre écologique de nos modes de consommation et de notre influence à chacun sur ce fléau.

J’ai grandit dans une belle famille, qui m’a fait beaucoup beaucoup voyager, et vivre de folles aventures. J'ai pris beaucoup l’avion, profité des petits plaisir de la vie sans trop se prendre la tête. Ma maman avait grandit dans une ferme montagnarde, et avait connue une certaine forme de restriction, de labeur et de monotonie alimentaire. C’est tout simplement qu’elle a voulut nous offrir par Amour de l’abondance pour contrecarrer ce que elle, elle avait vécu de difficile. Alors j’ai appris à rentrer à la maison et à avoir le frigo rempli de danette, les placards rempli de BN, de petits prince, de kinder bueno et de sirop grenadine.. J’ai appris que pour les vacances, c’était très simple de prendre un avion et de se rendre loin de la foule. J’ai appris qu’il était chose aisé que de se rendre aux quatre coins de la planète.

Aujourd’hui, je dois désapprendre.

En fait, il n’y a pas que moi, mais bon nombre d’entre nous devons « désapprendre ». Désapprendre à acheter n’importe où, n’importe quoi. Désapprendre à prendre la voiture pour un oui ou pour un non, désapprendre à vivre avec l’habitude que le poulet est un objet qui sort de l’usine, vendu dans une paquet de plastique, dans un supermarché. Désapprendre à manger des tomates en décembre. Désapprendre que les petits-écoliers sont des aliments comestibles. Désapprendre à prendre l’avion systématiquement. Désapprendre à acheter notre liberté.

Aujourd’hui mon frigo pourrait paraitre un peut triste aux yeux de certains, car il est VIDE. Quand nous commençons à manger des aliments frais et non transformé, il y a beaucoup d’autres aliments qui apparaissent et d’autres qui disparaissent de nos placards.

Il n’y a qu’à lire le livre « notre aventure sans frigo » de Marie Cochard

Son blog : La Cabane Anti Gaspi

ou de suivre les aventures de

La Famille Zero Déchet pour comprendre qu’un autre art de vivre est possible !

Leur Blog : La Famille Zero Déchet

Nous sommes issu(e)s de ces générations insouciantes, avec des grands-parents ou des parents qui ont connu la guerre. Les années qui ont suivis ces années sombres devinrent naturellement des périodes de renaissance, de légèreté et de prospérité (les fameuses trentes glorieuses). La société de consommation qui s’en est suivi, était synonyme de liberté. Peu de gens se rendaient compte des conséquences, sauf peut-être quelques Hippies.

On ne peut pas leur en vouloir, n’est-ce pas ?

Mais aujourd’hui, la différence, c’est que NOUS nous savons !

Plus de choix mes amis.

Un bon moyen de se rendre compte des besoins de la Nature et des lois régissaient cette dernière est de cultiver un petit coin de jardin, un bac d’aromatique sur sa fenêtre, et d’observer le temps et l’attention dont une graine à besoin pour devenir un aliment consommable. Le meilleur moyen de tisser un lien avec elle, est d’aller à sa rencontre ! Un parc, Un arbre, une forêt, un Océan.

Plus j’avance sur cette voie de la Naturopathie, du Yoga et du Chamanisme plus je ressens les larmes de la terre. Plus mes cellules sonnent le glas lorsque mon comportement n’est pas respectueux de cette dernière.

Plus je danse sur ce sentier, plus je suis profondément émerveillée par elle, émue par l’abondance qu’elle nous offre lorsque nous la tenons en considération. Je me sens liée à elle. Je ressens de l’Amour. C’est fort, mais c’est vrai.

Aujourd’hui je tente de faire des choix plus éclairés à la lumière de ses besoins et de ses appels.

D’apprendre à ralentir, à ne plus me précipiter ! D’apprendre à écouter. D’apprendre à apprécier ces petits rien qu’il y a autour de moi plutôt que de m’envoler vers des contrés lointaines. J’apprends à désapprendre.

Et vous, comment vivez-vous cette transition ?

Arrivez-vous à moduler vos modes de vie pour ELLE ?

#ecologie #Naturopathie #Zerodéchat #Planete

Follow Us
  • Instagram Social Icon
  • Facebook Basic Square

Kamaïa Nature

un Blog de Naturopathie

par Camille Pelloux

Te

TOUS DROITS RESERVES © KAMAIA NATURE - 2014 by Camille Pelloux

mon nouveau livre
Nature Guérisseuse
pour mon ventre
Le commander ici 
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now